Histoire de la photographie japonaise

Ce n’est pas un “cliché” de dire que le Japon a le goût des œuvres multiples. La peinture et ses pièces originales étaient collectionnées par l’aristocratie tandis que l’immense majorité de la population japonaise lui préférait un multiple, l’estampe japonaise, imprimée parfois jusqu’à des dizaines de milliers d’exemplaires.
La photographie, autre multiple, a été adoptée au Japon avec enthousiasme. Elle était aussi le symbole d’une modernité pour laquelle s’est enflammé le Japon à partir des années 1860.